Dans le cadre du projet « Chez vous parmi nous » de Charlene Dela Cruz, Elie Boudreau, artiste local et pomiculteur, accueille dans son verger quatre amies originaires des Philippines. De gauche à droite : Nicadhang Fronda, Elie Boudreau, Vera La Preciosa Zamora, Mary-Jean Martin et Bleza Valdez Olivar.

Communauté francophone accueillante de Clare et le studio de photographie Veintitres recherchent des nouveaux immigrants qui ont déménagé à Clare au cours des deux dernières années pour participer à « Chez vous parmi nous », un projet de photographie diverstissant et GRATUIT.

La photographe professionnelle Charlene Dela Cruz propose aux nouveaux arrivants des séances de photographie gratuites sur les lieux les plus emblématiques de Clare. Durant la séance, un.e résident.e local.e connaissant l’endroit en question offrira des informations sur l’histoire et la culture de la région acadienne.

Charlene, qui a quitté les Philippines pour s’installer au Canada en 2011, explique : « Ces séances de photos permettront de créer une relation durable entre les nouveaux arrivants et les habitants de la région et donneront aux nouveaux immigrants un souvenir de leur nouveau chez-soi qu’ils pourront partager avec leurs amis et leur famille, proches ou lointains. Le fait d’être un étranger ne doit pas empêcher quiconque d’apprécier la beauté d’un lieu. Laissez-le devenir une fenêtre sur d’innombrables interactions merveilleuses, de nouvelles relations harmonieuses, et des connaissances et des histoires illimitées pour la prochaine génération à venir. »

Pour plus d’informations ou pour vous inscrire, veuillez contacter Marc-Alexandre à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 902-210-3697. Les résidents de Clare ayant une riche connaissance de l’histoire et de la culture de Clare qui souhaitent participer à ce projet en tant qu’interprètes sont également invités à prendre contact.

Quelques détails supplémentaires :

  • Les participants admissibles doivent être de nouveaux arrivants au Canada (c'est-à-dire qu'ils ne sont PAS nés au Canada ni citoyens canadiens).
  • Jusqu’à neuf (9) personnes peuvent participer à une séance de photos à la fois.
  • Le transport peut être organisé pour les nouveaux arrivants qui n’ont pas accès à un véhicule.
  • Des copies numériques des photos seront mises à la disposition du client pour le téléchargement.
  • Voici quelques exemples de points d’intérêt locaux :
    • le parc provincial de la plage Mavillette
    • le parc provincial le Fourneau
    • le parc familial de Meteghan
    • le moulin de Bangor
    • le Petit Bois
    • le parc municipal de l'Anse-des-Belliveau
  • Les séances de photos seront conformes aux directives de la COVID-19.

À propos de Charlene Dela Cruz

Une photo de Charlene Dela CruzJe suis née et j’ai grandi à Angono, Rizal, aux Philippines, où j’ai aimé étudier le photojournalisme pendant mes années d’école. En 2011, ma famille a déménagé en Alberta, au Canada.

Après que mon conjoint Marc d’Entremont et moi avons appris que nous attendions notre enfant en 2016, nous avons décidé que déménager dans sa ville natale de Clare, en Nouvelle-Écosse, était la meilleure chose à faire pour notre petite famille. C’est également à cette époque que j’ai lancé mon studio de photographie, Veintitres, dans ma nouvelle communauté.

Clare m’a mis au défi et m’a motivé non seulement à devenir une meilleure version de moi-même, mais aussi à développer mon lien avec la communauté et l’histoire de l’endroit que j’appelle chez moi. Grâce à la richesse de l’histoire, aux lieux impressionnants et aux événements joyeux de notre région, je ne manque jamais d’opportunités pour mon travail de photographe. Et même avec les différences que je peux avoir avec ceux qui m’entourent, nos similarités et nos passions pour d’innombrables choses l’emportent sur toute pensée opposée partagée par ou envers les immigrants, les étrangers ou les personnes étrangères à la communauté de Clare.

Avec ma petite famille enracinée et forte au sein de la communauté, je suis fière d’appeler Clare mon chez-moi, une composante de ma famille et l’héritage que je laisserai quand viendra le moment de mon départ.